Shampoing shikakai et yucca ou comment je me suis réconciliée avec le shikakai


20141121_073756

infusion de shikakai dans le yucca

Voilà le shampoing naturel que j’ai utilisé samedi dernier. Depuis un bon moment à la chasse aux sulfates, j’ai acquis lors de ma dernière commande sur hennés et soins d’ailleurs de la racine de yucca. Sur le site, on conseillait de le mélanger à du shikakai, également lavant. Au premier essai, je n’ai pas accroché : la racine de yucca, triturée au mortier avec de l’eau ensuite recueillie et mélangée à du shikakai m’avait laissé trop de résidus et une sensation de sécheresse immédiate.
Pour mon second essai j’ai changé de méthode pour faire ainsi :

  • décoction de la racine de yucca départ à froid et 3-5 mn d’ébullition
  • infusion du shikakai dans la décoction à couvert
  • filtrage après refroidissement
  • ajouts d’actifs et de conservateurs (facultatif)

Si le shampoing est utilisé de suite, inutile de mettre du conservateur, sinon doser actifs et conservateur proportionnellement à la quantité de liquide filtrée. Vous pouvez aussi ajouter un peu de gomme, xanthane ou guar, pour épaissir le shampoing.

Les plantes lavantes

Le shikakai Son nom signifie « fruit pour les cheveux« . Ainsi, il nettoie le cuir et rends les cheveux doux. Il esr également riche en saponines végétales, ce qui explique sa propriété lavante. Autres plantes lavantes : la saponaire, le haritha (noix de lavage) … La racine de yucca Elle nous vient des tribus amérindiennes. C’est une plante lavante qui contrairement au shikakai, produit de la mousse quand on la triture au mortier. Son plus ? Elle lutte contre la chute des cheveux.

Composition du shampoing

décoction racine de yucca

décoction de yucca

 

1 c à café de yucca 

1 à 2 c à café de shikakai 

125 ml d'eau 

1 pointe de gomme guar 

5 gouttes huile essentielle 

10 gouttes conservateur

 

Préparation du shampoing

En images, pour un résultat final de 60 ml de shampoing

shampoing

Vous pouvez également trouver la préparation sur Cookinky.com, une plateforme de partage de recettes capillaires afro.

Comment utiliser le shampoing ?

Appliquer au niveau du cuir chevelu. Masser le cuir et faire passer le shampoing sur les longueurs en les frottant légèrement. Il est préférable de procéder section par section. J’ai eu à utiliser 30 ml à peu près sur ma tête et ça m’a étonné, car je pensais finir les 60 ml en une seule fois ! Belle surprise.

Le shampoing est il efficace ?

Oui, et ça donne tout son sens au titre, je ravie de l’utilisation du shikakai. Cuir chevelu propre, cheveux dégraissés et doux, je valide le duo shikakai-yucca. Les huiles essentielles que j’ai mises en ajout (3 gouttes menthe poivrée et 2 gouttes tea tree) contribuent à assainir et rafraîchir le cuir chevelu. De plus, avec le filtrage pas de résidus !  La seule chose à améliorer selon moi c’est l’aspect un peu trop liquide, mais après tout, c’est une question de goût … Pour ma part la dose restante du shampoing, je l’ai encore plus épaissie à la gomme guar
A bientôt …

Publicités

2 réflexions sur “Shampoing shikakai et yucca ou comment je me suis réconciliée avec le shikakai

  1. Javoue avoir chipé l'idée sur hennés et soins …La première fois j'ai fait comme indiqué mais la poudre de shikakai et mes cheveux ..Aïe .. du coup cette « infusion décoction est extra en tout points. J'attends ton retour dessus

    J'aime

A vos claviers pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :